La covid... pu capable!!


On ne parle que de ça. Partout. Tout le temps. Depuis un mois.
Normal. Car c'est pas rien, la COVID-19.
Pas le choix de vivre avec et de faire ce qu'on nous demande.  Et c'est bin correct de même. C'est un coup à donner. Un dur coup. On se dit que notre vie "normale" (ou presque) va revenir un moment donné.

Sauf que là, y a des choses que chu pu capable d'entendre:

- "On est tous dans le même bateau."
Point de vue sanitaire, peut-être. Point de vue économique, oh que non. Certains sont bien assis dans un paquebot dans lequel ils sentent à peine les vagues, d'autres pédalent fort dans le remorqueur des services essentiels, d'autres se font brasser dans leur petite barque qui commence à prendre l'eau...

- "C'est temporaire."
Pour certains, ce sera peut-être effectivement temporaire. Mais pour ceux qui auront perdu beaucoup, le temporaire va durer longtemps. Sans parler de l'économie qui va prendre des années à s'en remettre.

- "Ça va bien aller."
Euh, à qui dit-on ça exactement?? Aux gens en attente d'une chirurgie? aux gens qui n'ont plus de services psycho-sociaux ou d'aide à domicile? aux entrepreneurs qui voient leurs revenus à zéro? aux contribuables qui devront plus tard en assumer la facture, par des impôts encore plus élevés ou le manque de services publics?
Pour qui ça va bien aller, dites-moi?

- "On sauve des vies."
Effectivement. Et c'est une bonne chose. Mais faut comprendre que pour sauver ces vies, on en met plein d'autres en péril.
On confine les gens chez eux durant des semaines et on provoque une récession, avec tous les problèmes sociaux que ça amène. Chez les "ex-travailleurs", combien de problèmes familiaux, de toxicomanie, d'alcoolisme? Combien d'anxiété, de dépressions? Combien de suicides après faillite?
Faudra mettre dans la balance les coûts humains, économiques et sociaux qui en auront découlé.
Le confinement a été nécessaire pour éviter l'engorgement du système de santé. Les choix du gouvernement sont donc tout à fait justifiables et je les appuie.
Et là je suis bien contente que ça commence à repartir. Graduellement et avec des précautions, bien sûr.

***

Mais la covid, c'est aussi le festival des belles tites pensées "Leçon de vie" sur les réseaux sociaux. Pu capable ça non plus!

Non mais, avez-vous tiré des leçons de la crise, vous autres? Avez-vous appris quelque chose à date? Pas moi!
Tout à coup, c'est super important:
- de ralentir
- de passer du temps doux à la maison avec notre conjoint et nos enfants;
- d'arrêter de courir d'un bord pis de l'autre;
- d'avoir du temps libre;
- de faire autre chose que magasiner;
- de sortir prendre l'air.

Ça a juste confirmé ce qu'on savait tous déjà. Et que perso je faisais déjà.  Chu pas meilleure qu'un autre, c'est juste que c'est dans ma nature ce mood-là. Et je gagerais que ça doit être un peu semblable chez vous. De toutes façons, pour la plupart, on reviendra vite à nos anciennes habitudes!

Mais le pire, sérieux, y a-tu vraiment quelqu'un qui vient d'apprendre ça?
- que la planète se porte mieux quand on surconsomme pas;
- que les gens vont à l'urgence même si leur problème est pas urgent;
- que les fonctionnaires bénéficient d'une protection du revenu hors du commun;
- que nos ainés manquent de services dans les CHSLD;
- que les "Anges Gardiens" sur le terrain ont des conditions de travail merdiques?
(Bordel, ils pensent qu'ils faisaient quoi, les anges gardiens, il y a deux mois ou l'année passée? Ils faisaient la même criffe de job! En étant autant dans le jus, sinon plus.)

J'espère que le gouvernement, lui, en aura tiré des leçons. Et qu'il ne reviendra pas totalement à ses anciennes habitudes.

Bon, ça m'a fait du bien de vous en parler.
Anyway, des textes sur la covid, vous êtes probablement pu capables vous autres non plus!!!




Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

It's my life

Charge mentale

Covid… un an plus tard (première partie)

Lettre aux supporteurs de QS

Covid… un an plus tard (deuxième partie)

Syndicats, le bon et le moins bon

Pour du VRAI changement

Loyers

Bureaucratie